Le 8 décembre dernier, le think-tank (Re)sources rassemblait autour d’une même table plusieurs experts du secteur informel et de la gestion des déchets dans les pays émergents. Ainsi, Mathilde Martin-Moreau, consultante au sein du cabinet de conseil Archipel&Co, et Pascal Peslerbe, Directeur adjoint 2EI – pôle innovation de Veolia, ont pu échanger lors d’un débat animé par Tatiana Thieme, chercheuse anthropologue et professeure à UCL (University College of London), autour de la question “Et si le digital était l’avenir de la gestion des déchets dans les pays en développement ? “.

Ressources MMM.PNG

De leurs échanges, ils ont pu mettre en exergue plusieurs points essentiels à la compréhension de la gestion des déchets par le secteur informel dans les pays en développement, notamment :

    • Le rôle clé du secteur informel dans la collecte et la gestion des déchets, qui parfois supplante les services publics ;
    • La capacité du digital et notamment des plateformes numériques mettant en relation producteurs de déchets (consommateurs, entreprises) et collecteurs informels à optimiser les pratiques existantes des waste-pickers  ;
  • La nécessité pour les acteurs publics d’intégrer le secteur informel aux projets qu’ils mettent en œuvre dans le secteur des déchets, dans l’optique de faire émerger des “services publics dits collaboratifs” où les recycleurs informels deviendraient les contributeurs reconnus d’un service.

Retrouvez l’interview des intervenants ici.