WWF France et le Groupe Renault ont mené une étude évaluant le déploiement de véhicules électriques sur l’île de Porto Santo au Portugal. Initié par le gouvernement régional de Madère, le programme « Smart Fossil Free Island » vise à favoriser la transition et l’indépendance énergétique de l’île dans le domaine de la mobilité, grâce à la coopération du producteur, transporteur et distributeur d’énergie local Empresa de Electricidade da Madeira (EEM) avec Renault, leader européen du véhicule électrique ainsi que Bouygues Energies & Services, The Mobility House et ABB.

Tirer des enseignements d’un projet pilote inédit 

Le projet pilote lancé à Porto Santo permet de tester en grandeur nature les synergies environnementales entre le développement du véhicule électrique, ses services rendus au réseau (charge intelligente/réversible, stockage stationnaire dans des batteries de seconde vie) et le développement des énergies renouvelables.

Les premiers résultats de l’étude menée conjointement par Renault et WWF révèlent que l’empreinte carbone d’un véhicule électrique est inférieure à celle de ses équivalents diesel et essence, respectivement de 11% à 34%, sur l’ensemble de leur cycle de vie. Les modélisations indiquent également que développer le couple énergie renouvelable et véhicule électrique, creuse encore davantage cet écart. L’île de Porto Santo pourrait se rapprocher fortement de la neutralité en carbone d’ici 2030, grâce à un développement maximal d’une combinaison de 99,5% d’énergies renouvelables et 100% de mobilité électrique.

De l’expérimentation au passage à l’échelle

Tandis que l’expérimentation se poursuit sur d’autres paramètres (tels que l’angle économique ou les comportements d’usage) sur cette île portugaise, Groupe Renault et le WWF France ont prévu de développer d’autres pilotes, par exemple à Belle-Ile-Mer, en y intégrant les bénéfices de l’autopartage.

Le partenariat vise à plus long terme long terme la capitalisation et le passage à grande échelle sur d’autres territoires, en s’inscrivant dans l’initiative du WWF « Réinventer la Ville » et la démarche Science Based Target adoptée par le Groupe Renault.

Pour en savoir plus : https://www.wwf.fr/vous-informer/actualites/le-wwf-france-et-le-groupe-renault-annoncent-un-partenariat-pour-une-mobilite-plus-electrique-et