Jusqu’en 1993, Electricidad de Caracas (EDC) assure la distribution d’électricité au Vénézuela. Cependant, 3 millions de Vénézuéliens, à défaut d’avoir des titres légaux de propriété, ont accès de façon illégale à la connexion au réseau d’électricité d’EDC. En 2004, ces pertes sont évaluées à 18% de l’électricité produite.

C’est dans ce contexte que le géant de l’électricité américain AES acquiert EDC, et développe un programme d’accès de l’électricité légale aux habitants des bidonvilles de Caracas.

Read More